A propos de Gosses de Tokyo de Y. Ozu,
petite bibliographie autour de quelques images de pères
Anne-Sophie Zuber

* Mon papa
Anthony Browne
Kaléidoscope, 2000
Tellement formidable et admirable ce Papa qui gagne la course de l'école et n'a même pas peur du loup ! On ne peut que l'aimer.

* Toute la collection Papapik
Alain Le Saux
dont quatre titres vont reparaître prochainement chez Loulou & Compagnie, L'École des loisirs

* Le Papa qui avait dix enfants
Bénédicte Guettier
Casterman, 1998
Vacances de rêve pour ce papa si compétent nanti de dix enfants : le voilà enfin seul sur le bateau qu'il s'est construit. Pas pour longtemps, c'est finalement lui qui s'ennuie de ses petits !

* Mon papa et moi
Tadeo Miyamoto
Mango, 1995
Incertitude d'un petit ours inquiet : comment son papa est-il sûr qu'il est bien, lui, son petit garçon ? Avec l'énumération des souvenirs marquants et pourtant déjà oubliés de l'enfance, c'est aussi la complicité d'une bonne partie de pêche.

* Papa, Maman
Nikolaus Heidelbach
Gallimard / Le Sourire qui mord, 1994
Deux entrées dans cet album : côté pile ou côté face, par les papas ou par les mamans. Des parents animaux, mais les petits sont humains. Un décalage étrange pour représenter symboliquement bien des comportements parentaux.

* Les Mamans, on les aime comme ça ! Les Papas, on les aime comme ça !
Laura Numéroff, ill. Lynn Munsinger
Bayard, 1999
Un album recto-verso aussi sur une thématique proche qui vante les compétences et des pères et des mères : ils sont épatants dans les deux cas !

* Le secret des boîtes
Stephen Michael King
Père Castor Flammarion, 1997
Un père non-conformiste, passionné de boîtes en carton, trouve le moyen de prouver à son petit garçon combien il l'aime : qu'importe alors les ricanements des voisins !

* Papa !
Philippe Corentin
L'École des loisirs, 1993
Papa ! hurlent côte à côte, dans le même lit, un garçon et un petit être vert à gros yeux, il y a un monstre dans mon lit ! Comment donc est le papa qui se précipite pour rassurer son enfant ? Les cadrages habiles obligent le lecteur à toujours reconsidérer son point de vue.

* Moi, papa ours ?
Wolf Erlbruch
Milan, 1993
Grand et costaud comme il l'est, cet ours ferait un superbe papa. Mais comment s'y prendre ? Ce ne sont pas les conseilleurs qui manquent, et pourtant... A partir de 6/7 ans pour que l'humour passe sans avoir à tout expliquer.

* Toi grand, moi petit
Grégoire Solotareff
L'École des loisirs, 1996
Devenu adulte, l'enfant éléphant recueilli par le roi lion porte ombrage à son père qui le chasse. Plus tard pourtant, avec respect et tendresse, il prendra sous sa protection le vieux roi déchu rencontré dans la rue. Cette fable, aux riches illustrations, qui traite aussi du pouvoir, est un beau chant sur l'amour.

* Papa est un ogre
Marie Farré, ill. Amato Soro
Gallimard (folio cadet), 1983
Papa aime trop mes copains, où donc ont-ils disparu ? Humour et démesure pour une lecture très amorce.

* Fais pas le clown papa !
Valérie Zenatti
L'Ecole des loisirs (Mouche)
Licencié, le papa de Jessica se reconvertit en clown. Mais pas question pour Jessica d'accepter que son père soit la vedette de la fête de l'école, elle en est malade. Un très court roman écrit gros et illustré par Kimiko.

* Un coup de poing dans la tête
Thierry Foucher
Syros (souris noire), 1993
Le monde s'écroule pour Frédé le jour où son père reçoit sans broncher un coup de poing d'un automobiliste excité : il a honte, il n'aime plus son père. Presque par hasard, il apprend que le grand Lucky Martino, boxeur retiré des rings, c'est son père. Une simple soirée pour oublier l'altercation, mais surtout pour comprendre la maîtrise et la force du poing paternel. Roman aussi court que fort.

* Le petit Nicolas
René Goscinny et Sempé
Gallimard (folio junior), 1987
Les héros sont les enfants, mais les pères ne sont pas mal non plus !

* L'Assassin de Papa
Malika Ferdjoukh
Syros (souris noire), 1989
Valentin et son père chômeur habitent, cachés dans une péniche, les beaux quartiers de Paris. Ils ont repéré l'assassin de Passy qui fait la une des journaux. Mais lui aussi les a vus.

* Papa fantôme
Jean-Côme Noguès
Bayard poche (Je bouquine), 1993
Jérémy est sûr que le violoniste annoncé à la Maison de la radio est le père qu'il ne connaît pas, celui dont il rêve depuis toujours. Un roman très court, au ton juste, pour parler des réalités de la vie.

* Jingo Django
Sid Fleischman
L'École des loisirs (Neuf), 1998
Jingo, orphelin, a été racheté par un homme qui se dit son père. Est-ce un escroc, est-il fou ? Imprévisible, artiste, certes, mais plus encore un homme auprès duquel Jingo se sent bien. De l'aventure comme on en rêve avec une chasse au trésor, des filous, des personnages pittoresques, de l'humour, du rythme : un vrai bonheur de lecture.

* Le secret de la femme rose
Laurence Demonio
Bayard poche (Envol), 1999
Comment Jany démêlera-t-elle le vrai du faux ? Comment se débarrasser des allusions que sa perfide grand-mère lui a soufflées sur son père ? Au poker on bluffe, on ment ; à la guerre aussi, tant pis pour le qu'en dira-t-on si c'est pour sauver des vies humaines.

* Le Héron bleu
Cynthia Voigt
Père Castor Flammarion (Castor poche), 1989
Comme le héron bleu qu'il admire, Jeff est un garçon solitaire et plutôt taciturne. Sa mère est partie, son père, le Professeur, plongé dans ses recherches, est d'un abord difficile. Comment établir ces nécessaires relations père-fils ? Pour bons lecteurs de 12/13 ans.

Un peu de Japon...

* Ma vie à Tokyo au fil des mois
Mari Takabayashi
Syros Jeunesse. 2002.
Au fil d'une année, l'album décline le quotidien de Mimiko, petite fille de 7 ans, qui vit avec ses parents dans la banlieue de Tokyo : les fêtes, l'école, un mariage, les vacances…

* Misako

Lisa Bresner, ill. Batir Holton
Ed. MeMo. 2002.
Comment retrouver le possesseur des sandales traditionnelles qui, chaque matin, réveillent Misako de leurs claquements ? En franchissant les 5 ponts de Kyoto sans proférer une parole ? Il faut essayer !

haut de page