Katia et le crocodile : au risque de l’inventaire...
Les élèves de cycle 2 rentrent à l’école (les Gradins-Torcy-77) après Katia et le crocodile...
Le rang, puis la classe bruissent des opinions, des discussions sur le film, tous ont aimé.

A leur écoute l’enseignant est frappé par l’identification très forte des enfants aux personnages du film : le noir et blanc, l’accent bizarre, la ville étrangère (et étrange) ne les gênent pas, ils en parlent comme de leur maison, leur quartier.
Tous ont une histoire, une anecdote « comme dans le film » dans leur vie.

Pour tenter de « rebondir » (nous sommes des pédagogues insupportables !) nous proposons aux enfants d’apporter un objet, une image « faisant penser » au film. Nous installons un petit musée pour tous ces souvenirs...
Et bientôt s’entassent crocodiles, lapins, tortues, poussette, chaussons, violons, singes, oiseaux, photo-souvenir... objets justifiés par un court moment de langage.
De leur côté les enseignants grace à la bibliographie de Katia apportent (et lisent) des albums évoquant l'univers du film.


petit musée
Le petit musée

Un jour sera réservé pour la venue des animaux vivants (tortue, lapin...) même si nous avons « échappé » au crocodile.

Les CP fabriquent un petit livre-album « Inventaire » à propos des noms d'objets et d'animaux du film (une phrase par élève fabriquée sur le modèle : Un crocodile pour faire peur - Des chaussons pour ne pas salir - Un stylo pour écrire la liste...).
Les CE1 feront eux aussi un « Inventaire » des verbes du film (une phrase par verbe du film construite sur la forme : Remplir la baignoire - Faire les courses - Essayer les chapeaux - Frapper la petite sœur...), occasion de repenser à la chronologie du film pour mettre en ordre les pages de l'album-inventaire (livres présentés aux autres classes).

Pour continuer dans la même veine nous cherchons des lieux pour imiter le film (escaliers du quartier, toilettes de l’école).
Les ballons volent dans les escaliers de l’école, un crocodile s’échappe du lavabo des WC des filles : quelques photos gardent le témoignage de ces « mises en scène ».

Cliquez sur les imagettes pour voir en grand !
Un crocodile dans les toilettes
Les escaliers du quartier
Les escaliers de l'école

Toutes ces approches, ces pratiques, nous ont donné l’occasion (et le plaisir) d’échanger entre élèves, entre classes, de réfléchir sur un film, de produire nous aussi des images, des textes.

Un inventaire dans (pour) un film ! On pouvait craindre l’exploitation « pédagogiste  » mais Katia, le crocodile et nos élèves, nous ont mené vers de charmants moments de vrai travail !

haut de page